Un épisode d'orages et de fortes pluies a frappé le Languedoc et notamment les Cévennes à partir du 17 septembre 2014. Il a causé de nombreuses crues sur les cours d'eau du secteur et a provoqué la mort de plusieurs personnes. 

Début de chasse aux orages.

Il est 20h. Le radar de précipitations indique de grosses pluies orageuses dans l'Hérault et le Gard (vers le Vigan et Saint Hyppolyte du Fort). Sur Nîmes, le temps est plutôt calme, rien de bien exceptionnel. Je décide de partir vers Sommières, le Vidourle commençant à monter.  Une fois arrivé dans la ville, premières photos du Vidourle. On peut voir que la passerelle piétonne n'est pas encore submergée. La hauteur d'eau stagne pour le moment. 

Après avoir photographié le Vidourle, direction le château. L'activité électrique se développe à nouveau et les précipitations se rapprochent de la ville. Au vu des nouvelles venant des Cévennes (Saint Hippolyte du Fort particulièrement touché) et des observations, je me replie sur Nîmes. Ci-dessous, une vidéo de la Vidourlade et de l'orage (jusqu'à 2min52).

Nîmes sous les orages.

Tout au long de la route, je peux voir quelques éclairs vers les Cévennes. Progressivement, les pluies se rapprochent de la plaine. Passant à proximité de la sortie de l'autoroute A54, je vois une colonne de pompiers (marins pompiers de Marseille, notamment des équipes de plongeurs) se préparant à partir pour les secteurs les plus touchés en renfort des pompiers locaux. 

Vers 0h, la pluie commence à tomber fortement sur Nîmes. Les premiers ruisselements urbains apparaissent, notamment du coté de la route d'Alès et de l'Avenue Pompidou. 

Un peu partout en ville, une accumulation d'eau est visibles sur la voirie, comme près de la gare. Au niveau de la route d'Avignon, la chaussée est inondée (près de 50cm d'eau) sous le pont SNCF. La rue est fermée à la circulation. 

Il est 2h, la pluie tombe encore fortement. Les services de la ville ont fermé plusieurs rue en raison de l'accumulation d'eau sur les chaussées. Les différentes cadereaux se remplissent progressivement, sans réellement déborder, à l'image de celui d'Alès.

Ci-dessous une vidéo tournée à Nîmes lors de l'épisode pluvieux. 

Vidourlade - matinée du 18 septembre

Le 18 septembre, je retourne à Sommières entre 10h et 11h afin de voir comment à évoluer la crue du Vidourle. L'eau est bien plus haute que la veille, mais la décrue s'est amorcée laissant apparaître des voitures qui ont été prises au piège. La centre historique est sous les eaux. 

Partagez ce site

Liens :

Le site Infoclimat : ici

Ma chaîne Youtube : Ici