Parcours du cadereau.

Le cadereau d'Uzès prend naissance au Nord de ville, au camp des garrigues et rejoint le Vistre. Il traverse des zones urbaines denses, notamment le quartier de Richelieu. Il reçoit plusieurs affluents, particulièrement en rive droite. Il s'agit du cadereau le plus rapide de Nîmes dû aux fortes pentes du relief dans sa première partie. Vous trouverez ci-dessous une description du parcours avec des photos prises régulièrement. 

- De la source jusqu'au bassin Oliveraie.

La cadereau prend donc sa source au sein du camp des garrigues sur les hauteurs de la ville. Un premier bassin de retenue, "Armée", possède une capacité de stockage de 42400 m3.

A la sortie du bassin, il rejoint le chemin de Calvas. Un peu avant l'impasse des Surelles, l'eau s'écoule en premier lieu dans un fossé qui longe la route. Un premier repère de crue rappelle qu'en 1988, au niveau de l'intersection entre le chemin de Calvas et l'impasse, le hauteur de l'eau était déjà haute, entre 50cm et 1m.

Le cadereau poursuit son parcours le long du chemin de Calvas. Au niveau de l'intersection avec le chemin d'Engance, un panneau rappelle que la chaussée est inondable. Un petit bassin de retenue existe un peu plus loin, celui du "Dégravement d'Engances" (2000 m3). Une buse permet à l'eau de passer de l'autre coté de la route. 

Le fossé prend de l'ampleur tout en continuant sa route le long du chemin de Calvas. Après l'interesection avec l'impasse de la Source du Briquet, un panneau avertit les automobilistes venant de la route d'Uzès que la route est inondable. Le cadereau d'Uzès est rejoint par le cadereau de la font du rossignol et de celui du Tennis juste avant le bassin de retenue de l'Oliveraie (capacité de 102000 m3).

Le cadereau de Terres Rouvières rejoint celui d'Uzès dans le bassin de retenue de l'Oliveraie. Il débute près de chemin de Russan. Il se dirige ensuite vers l'Est sous la forme d'un fossé et busé sous le chemin de Tholozan, puis le chemin des Terres Rouvières. Il se rapproche du chemin du Mas de Roulan avant de finir sa course dans le bassin.

- Le long de la route d'Uzès et jusqu'au boulevard périphérique.

A la sortie du bassin de l'Oliveraie, le cadereau traverse le chemin du Mas de Roulan, longe une partie du chemin de Ventabren avant de passer entre les propriétés privées. Au niveau du numéro 143, le fossé aménagé pour l'écoulement des eaux longe la route d'Uzès sur environ 400m.

Le cadereau busé passe sous la route d'Uzès pour ressortit à l'ai libre à l'arrière des propriétés de la rue de la renaissance. Il passe sous la voirie de la rue Ambroise Croizat (rue avec inondations possibles lors des fortes pluies, la zone est signalée par des panneaux installés dans les rues voisines. Les deux buses s'arrêtent à la rue des Resedas où le cadereau est à nouveau aménagé sous forme de fossé béton. Le cadereau son parcours dans le prolongement dans la rue jusqu'à la rue Van Dyck. Au niveau de cette rue, le cadereau passe en souterrain sous les rues Vincent Faîta et la rue Henri Bergson notamment.

- Du périphérique jusqu'au Vistre.

Le cadereau aménagé en souterrain sous le centre ville ressort en air libre juste après la rocade, entre la rue Maurice Fayet, la rue Christino Garcia et le chemin des Charettes. Sur sa partie aval il a été recalibré et aménagé avec un élargissement du lit et la création du bassin de retenue de Magaille situé entre l'autoroute et le Vistre (près de l'hypermarché Carrefour Nîmes Sud).

Repères de crues.


Partagez ce site

Liens :

Le site Infoclimat : ici

Ma chaîne Youtube : Ici