Jour 3 - départ vers le Sud-Est.

Nous sommes le jeudi 27 août 2015. C'est le départ vers le Sud-Est de l'île (pour plusieurs jours). De nombreuses découvertes sont prévues.

Hveragerði et la vallée de Reykjadalur.

La première halte nous amène à Hveragerði, un endroit réputé pour ses sources chaudes alimentées par un volcan. C'est la ville d’Islande la plus connue pour sa géothermie. En arrivant sur la ville, on aperçoit de nombreuses fumerolles dans les collines, preuve d'une bonne activité. Les sources sont situées au nord de la ville de Hveragerði dans le massif de Hengill. Pour s'y rendre, il faut prendre un sentier qui serpente entre les collines. Après 1h - 1h30 de marche, plusieurs moutons et chevaux croisés, on arrive à la rivière Reykjadalsá située dans un cadre multicolore allant du bleu à l'ocre et en passant par le blanc et le rouge. C'est l'heure de profiter de qu'offre la nature, à savoir se baigner dans une eau proche des 30°C, voir plus par moments, par une température ambiante de 10/15°C avec du vent!

Le long de la route 1.

Avant de rejoindre notre deuxième étape officielle, voici quelques photos prises le long de la route 1 où l'on peut voir se mêler grandes plaines et montagnes. 

Hjálparfoss.

Hjálparfoss est un lieu peu connu et pourtant magnifique. C’est un bassin circulaire où se jettent deux chutes provenant du même cours d’eau. Ces deux chutes sont séparées par une masse rocheuse bien visible.  

La vallée de Gjáin.

La vallée de Gjáin présente de nombreuses possibilités de photos avec des chutes d'eaux, des étangs et des structures volcaniques de différentes couleurs, en somme un véritable oasis de verdure. 

Háifoss.

La cascade Háifoss est située près du volcan Hekla, l'un des plus actifs. La rivière Fossá tombe d'une hauteur de 122 mètres, ce qui fait de cette cascade la deuxième plus haute d'Islande. À côté de Háifoss se trouve Granni, une cascade qui est beaucoup plus petite, mais encore impressionnante, due à la séparation de la rivière en deux avant sa chute. Un névé (c'est une accumulation de neige qui peut perdurer une partie de l'été, voir ne pas disparaître du tout et qui se situe en dessous de la limite de neiges éternelles) était visible.   

Carte des lieux visités

Partagez ce site

Liens :

Le site Infoclimat : ici

Ma chaîne Youtube : Ici