Dimanche 5 juillet 2015. Nous en sommes au 11ème jour avec des températures de plus de 30°C. Malgré la chaleur à l'extérieur, je prends la direction d'Anduze, dans le Gard, non loin d'Alès, aux portes des Cévennes. Objectif, prendre l'air, visiter Anduze, faire une (petite) randonnée et faire des repérages pour mes futures chasses aux orages.

Anduze.

Arrivé sur le parking au bord du Gardon (qui est quasiment à sec par endroits, mais c'est de saison), je me dirige vers le village tout en observant le cours d'eau. Première pause photographique devant l'espace culturel où sont posés les repères de crues destinés à sensibiliser le public aux crues du Gardon. Toujours impressionnant d’imaginer l'eau arrivant à cette hauteur. Je passe devant la tour de l'Horloge qui a été construite à partir de 1320 (plus de 50 ans pour terminer les travaux). Depuis le pont qui enjambe le Gardon d'Anduze, on aperçoit le rocher de St Julien qui surplombe le village. Puis, je flâne dans les rues, croisant pas mal de touristes à la recherche de fraîcheur dans les rues étroites. 

Plusieurs fontaines jalonnent le centre dont celle de Pagode (1649) avec ses tuiles en céramique. La place couverte (halle ou place du marché) a été édifiée en 1453. J'arrive ensuite sur le parvis de l'église Saint Etienne (1685). 

Le rocher de St Julien.

L'ascension du rocher se fait sous une chaleur écrasante. Au fur et à mesure de la montée, en se retournant, on voit Anduze se dévoiler. Le paysage est magnifique au sommet. Vers le Nord et l'Ouest, on y voit les premiers sommets de Cévennes, avec le Gardon qui se faufile entre les collines. Vers le Sud et l'Est, on aperçoit Anduze, le château de Tornac, le Gardon, la Porte des Cévennes et même le train à vapeur des Cévennes. 

Carte du parcours pour l’ascension du rocher de St Julien. 

Partagez ce site

Liens :

Le site Infoclimat : ici

Ma chaîne Youtube : Ici