La Vaunage est un bassin qui est incisé dans le massif calcaire de la garrigue. Les coteaux qui la bordent sont autant de points de vue sur des paysages où les Oliviers, la vigne et les vergers règnent en maître. Elle se caractérise également par de nombreuses sources et ruisseaux qui alimentent le Rhôny qui s'écoule vers le Sud pour rejoindre le Vistre. Ainsi, les paysages sont variés et les ambiances différentes : plaine autour de Clarensac, resserrement entre les avancées du roc de Gachone, du Puech de Montceau et celles du Roque de Vif, longue plaine étroite de Congénies. La Vaunage est également un région habitée depuis longtemps par les Hommes, en témoignent les traces d'occupation comme les oppidums, les sépultures, les moulins....

Autour de Caveirac.

Caveirac est parfois surnommé la porte de la Vaunage car c'est la première commune en arrivant de Nîmes (10km environ). On y trouve notamment un ancien château construit en 1659, une fontaine datant de 1867, l'église Saint-Adrien du XVIIème siècle, un temple édifié en 1867 avec un campanile de 1927 supportant une cloche de 1853. Sur les hauteurs de la commune, dans la garrigue, on trouve également le site Font d'Arques, point de départ de l'alimentation en eau du château de Caveirac. Il est composé d'un bâtiment abritant la source d'Arques (alimentant le Rhôny), d'un aqueduc datant du XVIIème-XVIIIème siècle et un moulin entonnoir datant de la même période.

Saint-Dionisy, l'oppidum de Nages et ses points de vue.

Saint-Dionisy s'est construit autour de son église du Xème siècle et cela  suite au rapprochement des occupants des oppidums des points d'eau de la vallée. L'Oppidum de de Nages se trouve sur un lieu stratégique. Du sommet de la colline, on aperçoit encore le tracé de l'ancienne voie romaine, reliant Nîmes à Sommières. Plusieurs point de vue sur la Vaunage jalonnent la colline. On y voit par exemple la plaine de Clarensac, Caveirac et Calvisson. 

Clarensac.

La commune possède un centre historique entouré d'une rue en cercle, matérialisant les anciens remparts. Ces remparts s'ouvraient par 4 portes protégées par des tours dont seules 2 subsistent, une au Sud et un autre au Nord. La Tour de l'horloge et son campanile en fer forgé abritent une ancienne cloche de 1669, rebâti en 1857/58 à proximité de la mairie. On trouve également une fontaine du Griffe (ou le Grille). 

Partagez ce site

Liens :

Le site Infoclimat : ici

Ma chaîne Youtube : Ici